À Propos de Nous

  • My African-Canadian Dream

  • Réinventer l’Image de Marque de l’Afrique?

    Si les Africains veulent…Ils peuvent.

    Pourquoi prendre des mesures pour l’Afrique maintenant?
    Quelles en sont les motivations? Et d’où viennent-elles?

  • L’Afrique n’est pas une partie du monde sans intérêt. Après avoir lu les travaux de pionniers africains, et fait des recherches sur l’impact de la mondialisation sur le commerce et le fardeau de la dette sur la croissance économique, nous avons commencé à penser à l’Afrique. Notre première action publique a eu lieu en 2007, lorsque nous avions interrogé des diplomates africains à l’Organisation Mondiale du Commerce à Genève. En 2009, nous avons présenté nos idées aux diplomates africains à Ottawa, suivie d’une présentation au siège de la Banque mondiale à Washington DC en 2010. Plus tard, nous avions voyagé en Afrique pour assister à la conférence sur le partenariat pour le développement des infrastructures en Afrique (IPAD). Au cours de son exposé sur les possibilités d’investissement en Afrique, nous avions activement écouté un dirigeant africain qui a demandé aux participants canadiens: « Que peut faire le Canada pour le Congo? » L’un des défis majeurs pour démarrer des affaires en Afrique est la difficulté d’estimer les coûts et les risques. Mais, en dépit de cela, la réalité sur le terrain est complètement différente car il y a des compagnies canadiennes qui investissent beaucoup dans l’industrie minière, du pétrole, du bois, etc. Pourquoi ne pas investir dans l’agriculture en Afrique, car il est un contributeur majeur au PIB? Comment le Canada peut-il transférer son savoir-faire à l’Afrique pour des avantages mutuels? Et comment l’Afrique peut-elle apprendre du modèle canadien dans l’industrie agro-alimentaire?

    Nous pensons que le temps de l’Afrique est arrivé. A travers cette plate-forme, nous voulons nous engager avec des gens qui s’intéressent à l’Afrique afin d’échanger des idées novatrices; concevoir, développer et mettre en œuvre des solutions pratiques, etc. pour déclencher le miracle africain tant attendu. Les hommes d’affaires peuvent ignorer le reste de ce document et passer directement au Sommaire Exécutif du plan d’affaires à la fin de cette section.

    Nous vous remercions.
    Votre équipe partenaire